A quel titre ce sous-titre?

         QUESTION de TITRE-Titre en question

   Ceux des lecteurs de ce blog qui n'ont pas lu l'introduction de l'ouvrage peuvent s'interroger sur le sens du sous-titre: Révolution et chemins de la liberté.

     Il convient d'abord de rappeler un point: la composition de la couverture, titre compris est du domaine de l'éditeur.Le manuscrit portait le titre :Les chemins de la liberté dans le Périgord de 1789. Assez logiquement estimant ce titre peu vendeur, l'éditeur a modifié pour aboutir à la formulation actuelle. Les aléas ont fait que cette nouvelle formulation  ne m'a pas été soumise. Il convient de ne voir dans cette mise au point aucune espèce de mise en cause. Il me semble que je dois  ala fois remercier les Editions Sud-Ouest d'avoir accepté un ouvrage qui n'est pas forcément "grand public"; et de dire ma gratitude a celles qui ont mené à bien l'opération de correction.

    Au reste si on peut déplorer une formulation que j'aurais préféré être "Révolution et chemins de liberté"?le sens ne varie pas beaucoup.

    Pourquoi donc cette idée ou cette notion de chemins de liberté?

    Il m'a semblé que le fait central de l'année 1789 est l'espèce de libération de l'espace et de la société à travers la double rupture de l'assujetissement  caractéristique de la monarchie administrative(par le réseau que constitue le lien Conseil du Roi-Intendant-Subélégué-curé ou Généralité-Election-paroisse)) et du système féodal (pas de terre sans seigneur).

    Or ce qui m'a paru important s'agissant d'une "province" au statut très incertain depuis le XVI° siècle comme le montre notamment Y M Bercé) ilconvient d'insister sur la part dans cette libération qui revient à ses habitants ou dans l'application des décisions parisiennes ou dans la participation à des mouvements qui visent à agir sur les tyravaux et les décisions de l'Assemblée. Du premier cas relève l'exploitation par les villages du "vide politique" à travers des affrontements politiques au sein des comités et des gardes nationales dans une configuration qui réalise presque la hantise de Sieyès s'inquiétant de voir naître des milliers de républiques inbdépendantes; du second cas participe ce que j'ai appelé dans l'ouvrage "le mouvement des mais". à suivre

 

 



09/04/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion